"Pour hommes"
Gynécomastie

La gynécomastie correspond au développement excessif de la glande mammaire de l’homme. Un excès graisseux de la poitrine est souvent associé. Le traitement de la gynécomastie, comme les différentes interventions du sein, donne d’excellents résultats.

Qu’est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie correspond à un développement excessif de la glande mammaire de l’homme, créant un excès de poitrine trop en relief, voire un sein tombant de type féminin. Il existe fréquemment un excès de graisse associé. La gynécomastie peut toucher un seul sein ou les deux, de façon plus ou moins symétrique. Le sein normal chez l’homme est constitué de graisse et d’une glande quasi-invisible. En cas de gynécomastie, le sein se développe de façon anormale du fait d’un développement excessif de ses différents composants : glande et/ou graisse. Parfois, la gynécomastie est constitué exclusivement d’une surcharge graisseuse. On parle alors d’adipomastie. Le traitement est alors très simple et repose généralement uniquement sur la liposuccion. Cependant, par abus de langage, l’adipomastie et la gynécomastie typique sont regroupées sous l’appellation de gynécomastie, d’autant que bien souvent, la gynécomastie est mixte c’est-a-dire à la fois graisseuse et glandulaire.

Les bons candidats au traitement de la gynécomastie ?

Vous êtes un bon candidat à la chirurgie de la gynécomastie lorsque vous présentez certains critères :
  • vous souhaitez corriger l’aspect féminin de votre poitrine
  • vous êtes mal à l’aise à l’idée d’être torse nu
  • vous souffrez psychologiquement de ces seins féminins ou gras qui ne vont pas avec le reste de votre corps

Quelles sont les causes de la gynécomastie ?

La gynécomastie est très fréquente, et le plus souvent aucune cause n’est retrouvée. On parle de gynécomastie idiopathique. Toutefois, avant de pouvoir l’affirmer, il faut pratiquer un bilan complet de gynécomastie, à la recherche d’une éventuelle cause pathologique ou médicamenteuse. Il comprend un interrogatoire, un examen clinique, et une prise de sang. Une échographie et/ou une mammographie sont souvent utiles pour préciser la composante glandulaire de la gynécomastie et éliminer une tumeur. Je vous prescrirai systématiquement ce bilan lors de la consultation.

Quelles sont les traitements chirurgicaux de la gynécomastie ?

La liposuccion
Elle constitue le traitement exclusif en cas d’adipomastie (gynécomastie exclusivement graisseuse).
La mastectomie sous-cutanée pour gynécomastie glandulaire
Dans le cas des gynécomasties glandulaires, la glande mammaire, qui est dure, ne peut pas être aspirée par liposuccion. Elle ne peut être retirée que chirurgicalement. L’ablation de la glande mammaire porte le nom de “mastectomie”.
Tout dépend alors de la taille du sein et de l’élasticité de la peau :
Lorsque la peau est suffisamment élastique, ce qui est la majorité des cas, toute l’intervention peut être réalisée par une incision courte et discrète autour de l’aréole. Située en périphérie de la moitié inférieure de chaque aréole, elle représente un petit demi-cercle. En revanche, lorsque la gynécomastie s’accompagne d’un excès important de peau et qu’elle n’est pas élastique, les incisions sont horizontales, plus ou moins longues, et autour des aréoles.

Quel est le résultat de la chirurgie de la gynécomastie ?

Le résultat est immédiat avec une disparition des seins visible dès le premier pansement le lendemain de l’intervention. Le résultat définitif de la chirurgie de la gynécomastie ne s’observe pas avant 6 mois à 1 an, notamment du fait du caractère progressif de la rétraction cutanée. En revanche, dès 3 mois, le résultat final est obtenu sur le volume graisseux.
 

Heeft u bijkomende vragen over plastische of esthetische chirurgie?

Aarzel dan zeker niet om contact op te nemen.

T. +32 50 55 89 00      |      info@debaronie.eu

Cookies
Deze website maakt gebruikt van cookies om uw surfervaring makkelijker te maken. Door verder gebruik te maken van deze website ga je hiermee akkoord. Lees meer