"Poitrine"
Lifting mammaire

Breast Lift | Mastopexy | Breast Ptosis | Sagging Breast ...

La ptose mammaire correspond au sein tombant. Parmi les interventions du sein, celle de la ptose mammaire repose sur une plastie mammaire pour remonter le sein, plus ou moins associée à une prothèse mammaire en cas de volume insuffisant.

Qu’est-ce que la ptose mammaire et comment la corriger ?

La ptose mammaire est définie par une chute de la glande mammaire et une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse et de plus fréquemment “déshabité” dans sa partie supérieure. La ptose mammaire peut exister d’emblée mais survient le plus souvent après un amaigrissement important ou au décours d’une grossesse avec allaitement.
Il existe différents grades de ptose mammaire qui aboutiront sur des traitements variables suivant l’importance de la chute du sein. Selon la cause de la ptose, le relâchement du sein sera plus ou moins importants. Ces grades sont colligés dans une classification qui permet de déterminer le meilleur traitement.

Le lifting des seins ou mastopexie

Seule une intervention chirurgicale appelée lifting des seins ou mastopexie peut corriger la ptose mammaire. Il a plusieurs objectifs :
  • remettre l’aréole et le mamelon en bonne position au sommet du sein, au-dessus du sillon sous-mammaire
  • concentrer et  ascensionner la glande mammaire, au-dessus du sillon sous-mammaire
  • retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.

Les cicatrices après traitement de la ptose mammaire

Scarring after Breast Lift Surgery - Pittsburgh, PAOn distingue 3 types de cicatrices : la cicatrice péri-aréolaire (autour de l’aréole), la cicatrice en T inversée, et la cicatrice verticale. Le choix entre ces 3 cicatrices est fonction de l’importance du relâchement cutané. Le T sera nécessaire dans les cas de ptose majeure. Dans tous les cas ces cicatrices sont associées à une cicatrice autour de l’aréole.

Ptose mammaire et augmentation ou réduction du sein

Lifting des seins avec augmentation mammaire
En cas de seins ayant perdu du volume ou insuffisamment développé, on peut combiner un lifting des seins avec augmentation mammaire. Dans ce cas, le but de l’intervention est double : remonter les seins, et augmenter leur volume. Cette intervention est très utile notamment en cas de séquelle d’amaigrissement important. C’est une intervention techniquement complexe, qui nécessite une bonne expérience du sein.
Ptose mammaire et réduction mammaire
En cas de seins trop volumineux et tombant, il est possible d’associer une réduction du volume des seins. On parle de réduction mammaire.

Quel est le résultat de la chirurgie de ptose mammaire ?

Le résultat est immédiat, et le lifting mammaire est une intervention qui a un très haut taux de satisfaction chez les patientes opérées. Comme toutes cicatrices, celles du lifting des seins sont définitives et indélébiles. Leur aspect peut être rouge et visible pendant plusieurs mois. Totalement imprévisible, leur aspect définitif ne doit pas être jugé avant 1 an. Elles doivent être protégées du soleil pendant 1 an environ. Le résultat définitif de la réduction mammaire ne s’observe pas avant 6 mois quant au volume et à la forme des seins. Le sein continue ensuite à évoluer au cours des années.

Déroulement de la mastopexie pour ptose mammaire

L’anesthésie pour chirurgie de la ptose mammaire est classiquement une anesthésie générale.
L’intervention se fait en clinique. Elle dure 1h30 à 2h30, selon l’importance de la ptose mammaire, l’association d’une augmentation mammaire ou d’une réduction mammaire… La sortie se fait le jour même,  environs deux heures après l’opération. Il est recommandé qu’une personne accompagne votre retour à domicile.
De façon classique et habituelle, il existe pendant les premières semaines qui suivent la mastopexie pour ptose mammaire :
  • un œdème (gonflement) des seins. D’importance variable, il peut être asymétrique. Il s’estompe dans les premières semaines, et peut parfois persister un mois ou plus.
  • des ecchymoses (“bleus”) des seins, souvent asymétriques. Elles persistent pendant quelques semaines, et au moins 15 à 21 jours.
  • une sensation de tension des seins. Elle s’estompe en quelques semaines.
  • Parfois des douleurs, qui sont bien soulagées par les traitements antalgiques simples. Une gêne à l’élévation des bras est très souvent observée.
  • Les plasties mammaires peuvent entraîner une diminution de la sensibilité des aréoles, qui peut parfois être définitive.
 
La période d’arrêt de travail est de 15 jours environ. La période d’arrêt des activités sportives est de 2 mois environ.

Quels sont les risques de la chirurgie esthétique de la ptose mammaire ?

Les risques de la chirurgie esthétique de la ptose mammaire sont heureusement très rares.
La nécrose des aréoles peut être totale ou partielle. Elle est nettement favorisée par le tabagisme, qui altère durablement la circulation capillaire du sang, ainsi que par l’obésité. Elle entraîne habituellement des cicatrices larges. La nécrose partielle de la glande et de la graisse mammaire se traduit par un nodule induré, qui peut parfois entraîner une reprise chirurgicale. Une désunion (lâchage) précoce des cicatrices, rare, peut nécessiter une réintervention chirurgicale.

Heeft u bijkomende vragen over plastische of esthetische chirurgie?

Aarzel dan zeker niet om contact op te nemen.

T. +32 50 55 89 00      |      info@debaronie.eu

Cookies
Deze website maakt gebruikt van cookies om uw surfervaring makkelijker te maken. Door verder gebruik te maken van deze website ga je hiermee akkoord. Lees meer