"Corps"
Abdominoplastie

L’abdominoplastie est la chirurgie esthétique du ventre la plus complète. Notre technique consiste à systématiquement retirer la peau en excès, réaliser une liposuccion des excès graisseux, retendre les muscles, et creuser la zone du nombril.

Qu’est-ce que l’abdominoplastie et que corrige-t-elle ?

L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale qui permet de retendre la peau du ventre en retirant la partie de la peau excédentaire et/ou abîmée. Ces relâchements et excès font essentiellement suite aux grossesses et aux amaigrissements importants. Des interventions chirurgicales antérieures peuvent également laisser des cicatrices que l’abdominoplastie pourra corriger.
L’abdominoplastie classique consiste à retirer toute la peau située entre le pubis et au minimum l’ombilic (le nombril). On abaisse ensuite la peau au-dessus de l’ombilic après l’avoir décollée. L’ombilic est repositionné au travers d’un orifice créé en fin d’intervention. On parle d’abdominoplastie avec transposition de l’ombilic.

Qui sont les candidats à l’abdominoplastie?

Les candidats à l’abdominoplastie présentent plusieurs caractéristiques : abdomen avec excès de peau net, recherche d’un ventre vraiment plat, pas de crainte d’une cicatrice abdominale. Les patient(e)s peuvent également présenter un relâchement musculaire important qui nécessitera le recours à l’intervention pour accéder aux muscles et les resserrer avec une cicatrice dissimulée dans les sous-vêtements et non au milieu de ‘l’abdomen comme cela se pratiquait par le passé.

La technique de l’abdominoplastie?

 
1ere étape de l’abdominoplastie : liposuccion
Liposuccion de tout l’abdomen et des flancs, pour réduire l’épaisseur de la paroi abdominale afin de l’affiner. La liposuccion permet de désépaissir la paroi abdominale notamment dans la zone de l’estomac (au-dessus du nombril) pour créer une dépression harmonieuse vers le nombril.
 
2ème étape de l’abdominoplastie : levée du lambeau abdominal
La peau et le tissu graisseux sont décollés des muscles jusqu’au bord inférieur du sternum. Ce décollement de la peau est indispensable pour la retendre vers le bas et faire un ventre plat.
 
3eme étape de l’abdominoplastie : Resserrement des muscles abdominaux
Le plus souvent, l’abdominoplastie est associée à la remise en tension des muscles de la paroi abdominale du fait de leur fréquent relâchement: on parle de cure de diastasis abdominal.
Ce resserrement des muscles grands droits de la paroi abdominale, au cours de l’abdominoplastie permet de recréer une ceinture abdominale solide, d’aplatir la zone de l’estomac et d’affiner la taille.
 
4eme étape de l’abdominoplastie : ablation de l’excès de peau abdominale
Recréation d’un orifice pour le nouveau nombril, qui est ainsi extériorisé à la peau.

Les différents types d’abdominoplastie

 Cosmetic Avenue - Mini Tummy Tuck - Plastic Surgery Clinic Melbrourne
Abdominoplastie à haute tension supérieure
Nous utilisons la technique d’abdominoplastie à haute tension supérieure pour un résultat optimal.  C’est aujourd’hui notre technique de choix car elle permet à la fois de sculpter l’abdomen de la façon la plus aboutie, tout en augmentant la sécurité opératoire.
 
Mini-abdominoplastie
Dans certains cas rares, il est possible de réaliser une mini-abdominoplastie. Contrairement aux idées reçues, cela ne signifie pas forcément mini-cicatrice. En réalité la mini-abdominoplastie est indiqué dans les cas où l’excès de peau se situe uniquement sous le nombril. Cet excès de peau est donc retiré, et aucune cicatrice n’est faite autour du nombril.
 
Abdominoplastie circulaire – Bodylift
En cas d’excès cutané circulaire se prolongeant dans le dos, il est possible de retirer la peau des lombes en réalisant une cicatrice circulaire. Dans certains cas, on peut avec la même cicatrice circulaire, réaliser un bodylift qui permettra en plus de remonter les fesses et l’extérieur de la cuisse.

Comment est la cicatrice d’abdominoplastie ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, l’abdominoplastie s’accompagne de cicatrices définitives.
La cicatrice d’une abdominoplastie classique est dissimulée dans les sous-vêtements, car située au-dessus du pubis et s’étendant transversalement d’une hanche à l’autre. Il existe toujours une petite cicatrice circulaire autour de l’ombilic. Cette cicatrice peut être évitée en cas de mini-abdominoplastie
Dans certains cas rares, il peut aussi exister une cicatrice verticale, entre le pubis et l’ombilic. Il s’agit essentiellement des patients ayant déjà une cicatrice verticale abdominale (antécédent de chirurgie digestive le plus souvent) ou des patients présentant un important excès de peau vertical qui ne peut être corrigé que par une pince verticale de la peau (cas des amaigrissements majeurs).

Quel est le résultat de l’abdominoplastie ?

Le résultat de l’abdominoplastie est immédiat, avec un désépaississement abdominal et une disparition de tout l’excès de peau. Le résultat définitif de l’abdominoplastie s’obtient à 3 mois, une fois que l’œdème a complètement disparu. Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif des cicatrices.

Déroulement de l’abdominoplastie

Le déroulement de la plastie abdominale requière une hospitalisation et un suivi précis. Le plus souvent, 2 nuits d’hospitalisation sont nécessaires. L’intervention dure en moyenne 2 heures. Les fils sont résorbables.
De façon classique et habituelle, il existe pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent l’intervention :
  • un œdème (gonflement) et des ecchymoses (“bleus”). D’importance variable, ils sont souvent asymétriques. Ils persistent au moins 15 à 21 jours.
  • une diminution ou une disparition de la sensibilité des zones décollées au-dessus du pubis pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois
  • les zones décollées restent indurées pendant plusieurs mois.
La période d’arrêt de travail est de 2 semaines en moyenne. La période d’arrêt des activités sportives est de 2 mois avec interdiction d’effort musculaire (en particulier le port de charge).

Quels sont les risques de l’abdominoplastie ?

Les complications sont heureusement très rares.
L’hématome, qui peut obliger à une réintervention sous anesthésie générale pour l’évacuer.
L’épanchement lymphatique, relativement fréquent, qui peut apparaître quelques semaines après l’abdominoplastie , et peut conduire à des ponctions répétées et/ou à une réintervention pour drainage.
La nécrose cutanée, qui prolonge de plusieurs semaines la durée de la cicatrisation. L’importance de cette nécrose peut être très variable. L’infection est rare, mais possible.
 

Heeft u bijkomende vragen over plastische of esthetische chirurgie?

Aarzel dan zeker niet om contact op te nemen.

T. +32 50 55 89 00      |      info@debaronie.eu

Cookies
Deze website maakt gebruikt van cookies om uw surfervaring makkelijker te maken. Door verder gebruik te maken van deze website ga je hiermee akkoord. Lees meer